Vous souhaitez organiser un vide-maison chez vous ? C’est une bonne idée si vous voulez vendre tous vos meubles d’occasion ou d’autres biens. Seulement voilà, pour bien l’organiser dans les règles de l’art, il va falloir suivre quelques conseils. On vous dit tout.

<

Plan de l'article

photo de salon avec canape et table basse et lampe et rideaux et papiers peints fleuri
Kit d'accompagnement

pour organiser mon vide-maison

Vider une maison : en quoi cela consiste ?

Pour faire le tri, pour anticiper la vente de votre maison, pour un déménagement ou pour toutes autres raisons vous souhaitez vider votre logement ou à contrario, vous achetez une maison, vous emménagez ou vous êtes juste en recherche de quelques meubles, le vide-maison est fait pour vous.

Qu’est-ce qu’un vide-maison ?

Faire un vide-maison signifie mettre en vente tous les articles et l'électroménager de votre maison ou aller visiter une vente de ce type pour y faire de bonnes affaires. À l’instar du vide-grenier qui se déroule sur la voie publique, les vide-maisons eux, sont organisés chez un particulier suite à une demande préalablement faite en mairie.

Grâce à un vide-maison, vous débarrassez ainsi votre maison de ses meubles en les vendant. Vider votre maison permet de faire profiter votre voisinage de vos biens mais également de faire des bénéfices. Les économies perçues peuvent même vous servir pour financer l'achat de votre prochain mobilier !

En bref, un vide maison signifie : vendre tous ou plusieurs de ses meubles directement chez soi ou par le biais d’un site spécialisé.

Le vide-maison : une pratique répandue ?

Il existe de nombreux endroits où l’on peut vendre ses meubles d’occasion : vide-greniers, brocante, marché aux puces, foires. Celui de vente de garage est moins courant de chez nous mais une vraie institution chez nos amis canadiens : appelé vide-maison en France, la principale nuance se trouve dans le lieu où se déroule l’exposition des biens à vendre.

En effet, à la différence du vide-grenier, les vendeurs ne se déplacent pas. Ce sont les acheteurs qui se rendent directement au domicile de la personne qui organise le vide-maison. Bien que son origine historique reste floue, le vide-maison est pratiqué à travers le monde. Que les meubles d’occasion soient exposés à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison, cette méthode séduit vendeurs et acheteurs depuis de nombreuses années.

Vider sa maison du superflu : qu’est-ce que je peux vendre ?

Pour commencer, un vide-maison requiert de l’ordre et de la méthode ! Faites en premier le tri dans vos meubles : choisissez ceux que vous vendez et ceux que vous voulez éventuellement garder.

Dans un vide-maison, on peut littéralement tout vendre (hors alimentaire et objets neufs). En effet, que ce soit une table basse ou un frigo, on peut généralement mettre tout notre mobilier en vente. Cependant, il faut se demander si le bien que l’on souhaite vendre est en assez bon état pour attirer l’attention ou s’il n’a pas de défaut qui le rendrait “inutilisable”. Par exemple, il ne sera pas intéressant de mettre une table de chevet à laquelle il manque un pied, ou une machine à laver sans tambour.

Les meubles et électroménagers

Les deux premières catégories qui représentent la majeure partie d’un vide-maison sont les meubles d’occasion et l’électroménager.

Comment choisir les biens à vendre ?

La règle numéro 1 avant de vendre ses meubles ou son électroménager est de faire l’inventaire. Quels sont les meubles que vous souhaitez vendre ? Ceux que vous souhaitez garder ? Est-ce que vous pensez réellement l’utiliser de nouveau ? Pourquoi est-ce que vous tenez à garder ce meuble ? Érigez une liste de tous vos meubles à mettre en vente et posez-vous 3 questions :

  • Est-ce que ce bien correspond à mon mode de vie actuel ?
  • Est-ce qu’il est toujours en état d’utilisation ?
  • Est-ce qu’il aura sa place dans mon nouveau logement ou nouveau décor ?

Une fois ces trois questions posées, vous aurez une liste exhaustive des meubles à mettre en vente dans votre vide-maison.

À quel prix les revendre ?

La décote de vos biens dépend surtout de la catégorie à laquelle ils appartiennent. Par exemple une commode en bois ne perdra pas autant de valeur qu’un canapé en tissu. Tous les meubles ou articles d’assise perdront beaucoup de valeur dans le temps puisqu’ils ont proportion à s’abîmer plus vite.

Partez également du principe qu’un meuble d’occasion perd au moins 50 % de sa valeur par rapport à sa valeur à l’état neuf dès la sortie du magasin. Et ce peu importe si vous le revendez 4 mois ou 6 ans après achat. Par exemple, pour l’achat d’un canapé à 1100 euros, son prix de revente s’élève à environ 350 euros.

Malgré cette régression, vendre vos meubles peut vous aidez à financer une partie de l’achat de votre nouveau mobilier. Ici, ce n’est pas moins de 30 % du prix d’achat d’un canapé neuf.

On sait qu’il est quand même difficile d’estimer la valeur des meubles d’un vide-maison, c’est pourquoi chez izidore on met à disposition un outil gratuit d’estimation : le Calculator. Ainsi, il suffit juste d'indiquer la date d’achat, l’état et le type du bien. Ensuite l’outil calcule pour vous la juste valeur de votre meuble. Grâce à cela, plus de risque de sur ou sous-estimer la valeur de vos meubles. Vous êtes sûr.e de bien vendre !

Les vêtements et les jouets

Les deux dernières catégories sont les vêtements et les jouets. De petits biens, souvent vendues à moindre coût et plus facilement.

Comment vendre des vêtements et des jouets ?

Pour vendre des vêtements et des jouets, le vide-maison n’est pas l’option la plus adéquate. En effet, pour ce type de bien, il faudra plutôt opter pour un vide-grenier, une brocante ou un site spécialisé en ligne. La demande est très forte, et vos biens partiront plus rapidement qu’au milieu de meubles ou autres électroménagers.

Organiser un vide-maison soi-même

L’inconvénient du vide-maison c’est que cela demande énormément d’organisation. La fatigue et le stress s’accumulent faisant de votre vide-maison un mauvais moment à passer. Alors qu’avec une checklist établie, cela peut être très facile :

Étape 1 : avant la vente, la réglementation

Organiser un vide-maison chez-soi est effectivement bien utile pour vendre plusieurs de ses objets et meubles anciens ou modernes. Seulement votre vente doit être réglementée. Il est donc conseillé de prendre connaissance des réglementations essentielles pour l’organisation d’un vide-maison en tant que particulier. En effet, celles-ci sont particulièrement strictes et peuvent entrainer des sanctions si celles-ci ne sont pas respectées. Pour en savoir plus sur la réglementation, lisez notre article dédié.

Étape 2 : avant la vente, la communication

Étape incontournable pour qu’un vide-maison fonctionne : la communication ! Pour faire connaître votre vide maison et donner toutes les informations utiles comme l’adresse, les horaires ou encore le mode de paiement accepté, il faudra largement relayer votre affiche ou votre annonce au plus grand nombre.

Pour vous aider dans cette étape, on vous donne toutes les billes ici.

Étape 3 : après la vente, louer une benne, jeter ou recycler

Une fois la vente finie, il se peut qu’il vous reste quelques invendus, et si votre vide-maison est délimité dans le temps, il s'agira de trouver des options pour vider ce qu’il vous reste dans les règles.

Louer une benne est la meilleure option dans ce cas-là Il existe de nombreuses entreprises de location de ce type et si vous ne trouvez pas votre bonheur, il vous sera possible de contacter la mairie de votre commune pour vérifier si une location est disponible.

Une fois la benne en votre possession, avant de la remplir, assurez-vous de maîtriser le fonctionnement pour éviter tout accident lors de votre trajet vers la déchetterie ou le service de désencombrement de votre commune. Puis, remplissez la avec vos invendus. Une fois la benne remplie, présentez-vous au service dédié de votre secteur et demandez de l’aide à un agent spécialisé pour s’assurer que les biens sont à recycler ou à jeter.

Il existe également de nombreuses manières de recycler ses meubles invendues. Par exemple, pour une chaise ou une table achetées dans un magasin de mobilier, certaines enseignes effectuent des opérations de “recyclage de meubles” qui génèrent des bons d’achat.

Du côté des professionnels : le mobilier peut être recyclé gratuitement via des organismes agrées comme Valdelia.

Vider une maison en ligne

Les sites spécialisés pour vendre en ligne

Les vide-maisons ont fait leur place dans le paysage de nombreuses communes, où il est fréquent de voir des affiches de maisons à vider. N’en déplaise aux citadins, ce concept est cependant bien plus compliqué à appliquer en ville ! Pour que personne ne se sente lésé, vendre ses meubles dans le cadre d’un vide-maison est désormais possible en ligne.

Facilité, rapidité, accompagnement sont au programme pour permettre la vente de meubles d’occasion à bon prix. Et cette fois-ci, inutile de s'embêter avec la réglementation pour organiser un vide-maison chez un particulier.

Vider sa maison gratuitement en ligne : nos conseils

L’avantage d’effectuer un vide-maison en ligne est également de supprimer tous les coûts liés à l’organisation du vide-maison physique. En effet, mettre une annonce en ligne est totalement gratuit, ainsi que sa communication et ses paiements. Pour une annonce efficace, il faudra suivre plusieurs étapes :

Prendre de belles photos

La première impression des potentiels acheteurs est primordiale, et pour attirer leur attention : il n’y a pas de secret, vous ne devez pas seulement proposer toutes les informations concernant les meubles à vendre, mais vous devez également avoir de belles photos. Les belles prises de vue d’intérieur valorisent les meubles que vous vendez, à montrer que vous en avez pris soin et aident à se projeter dans votre intérieur.

Déterminer le juste prix

Vous devez également estimer le prix comme il se doit de vos meubles à vendre. Cela permet d’attirer l’attention des acheteurs potentiels en ligne, qui sont toujours férus des bonnes affaires. Outre la valeur du marché et l’état du bien en question, vous pouvez également compter sur un outil d’estimations gratuites comme préciser dans le deuxième point de nos conseils.

Des descriptions soignées

Il est important de bien décrire le bien à vendre pour permettre au potentiel acheteur de se projeter immédiatement avec le meuble. On n’oubliera pas de mentionner : l’année d’achat, les dimensions, les éventuels défauts, la marque et le modèle.

Des promotions

Les acheteurs en ligne sont pour la plupart des férus de bonnes affaires. Les promotions peuvent donc être de bonnes idées afin de vendre rapidement vos meubles. Sur izidore, il est par exemple possible de proposer des articles en lot afin de vendre vos meubles plus rapidement. Le principe est simple : les acheteurs profitent de 20 % de réduction au-delà du deuxième meuble acheté. Une façon d’inciter à acheter plusieurs meubles d’occasion au même endroit !

Après avoir suivi toutes ces étapes de mise en ligne d’annonce gratuitement, il s’agira de rester actif et disponible pour répondre aux questions des potentiels acheteurs, sans avoir à se déplacer.

Les entreprises pour organiser un vide maison

Si vous souhaitez organiser un vide-maison sans vous prendre la tête, il existe de nombreuses entreprises de vide-maison ou sites spécialisés, qui proposent des formules clés en main.

Les entreprises

Des entreprises comme des débarras ou même des agents immobiliers, pourront vous aider dans l’organisation de votre vide-maison avant de déménager ou suite au décès d’un proche. Souvent coûteuse, il faudra comparer les différents prestataires disponibles dans votre secteur ou à distance pour s’allier au meilleur.

Les associations

Autres solutions gratuite et à but non lucratif, des associations comme Emmaüs, la Croix-rouge ou le Secours populaire, sont toujours en quête de vide-maison et pourront vous débarrasser de tout ce que vous souhaitez donner ou jeter. Pour en savoir plus sur les entreprises et associations qui organisent des vide-maison, rendez-vous sur notre article dédié.

Les questions les plus fréquemment posées

Quelle différence entre un vide-maison et un vide grenier ?

Un vide-maison est le fait de vendre ses meubles et électroménager directement chez soi. Tandis qu’un vide grenier est un regroupement public qui permet de rassembler plusieurs stands de vente tenues par de particuliers et qui proposent des objets divers, allant de babioles jusqu'aux vêtements.

Plus d’informations dans l’article.

La réglementation est-elle stricte pour organiser un vide-maison chez soi ?

Pour organiser un vide-maison chez soi, il faudra s’assurer d’être en règle et d’avoir déclaré tout ce qu’il fallait. Une attestation sera à remplir pour demander l’autorisation d’organisation à votre commune. Sans cette autorisation vous ne pourrez organiser votre vide-maison, ou alors vous encourez à des sanctions importantes. Il faudra également bien prendre en compte les réglementations au niveau de la fréquence d’organisation : pas plus de 2 par an, sur une durée de maximum 60 jours consécutifs.

Plus d’informations dans l’article.

Peut-on tout vendre lors d’un vide-maison ?

En tant que particulier, la vente de bien est réglementée lors d’un vide-maison. En effet, seulement les objets personnels et d’occasion peuvent être vendu dans un vide-maison organiser par un particulier. Les denrées alimentaires et les objets neufs sont interdit à la vente, sous peine de sanction.

Plus d’informations dans l’article.